Mission de prospection d’entreprises françaises à Brazzaville

Une délégation multisectorielle – composée de 13 entreprises françaises – a effectué à Brazzaville, du 24 au 28 mars, une visite de prospection, organisée par la "Maison de l’Afrique", en collaboration avec la Chambre de Commerce, d’Industrie, d’Agriculture et des Métiers de la capitale.

Plusieurs temps forts ont marqué leur séjour.

Tout d’abord, une tribune économique s’est tenue mardi 25 mars au ministère des Affaires étrangères, en présence des principaux ministères et décideurs économiques du Congo, ainsi que de son Excellence l’Ambassadeur de France M. Jean-Pierre Vidon.

Mme Du Chaxel, M. Oba, M. Vidon, Mme Mougany, M. Obambi et M. Akouala Atipault
Vue de l'auditoire
M. Oba, M. Dhé, Mme Mougany, M. Obambi, et M. Akouala Atipault
Mme Du Chaxel, M. Vidon, M. Dhé, M. Obambi et M. Oba

Ce dernier s’est réjoui de la motivation et de la constance de la "Maison de l’Afrique" dont c’est la troisième mission en moins de deux ans. Il par ailleurs tenu à remercier de leur présence les membres du gouvernement congolais, la Ministre des PME et de l’Artisanat Mme Adélaïde Mougany, le Ministre des Mines et de la Géologie M. Pierre Oba et le Ministre des Zones économiques spéciales M. Alain Akouala Atipault, ainsi que le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Brazzaville M. Paul Obambi.

Les membres de la mission ont ensuite pu rencontrer directement des chefs d’entreprises congolais au cours de rendez-vous personnalisés et ciblés en fonction des besoins des entreprises locales et des entrepreneurs français.

Ces derniers ont également été reçus le 26 mars dans la soirée par son Excellence l’Ambassadeur de France M. Vidon lors d’un cocktail organisé à la Case de Gaulle. La fin du séjour devrait permettre aux participants d’approfondir les échanges entamés, par de nouveaux rendez-vous avec leurs homologues congolais.

Allocution de l'Ambassadeur de France à la Case de Gaulle
Vue des invités à la Case de Gaulle

Cette mission multisectorielle de la "Maison de l’Afrique" s’inscrit dans la droite ligne de la dizaine de rencontres à caractère économique et commercial qui ont eu lieu depuis la visite en France en février 2012 du Président Denis Sassou N’Guesso, accompagné d’une délégation d’Unicongo.

Plus globalement, cette mission multisectorielle de la "Maison de l’Afrique" à Brazzaville s’effectue dans un contexte favorable pour les échanges franco-congolais : la France demeure le 1er fournisseur de la République du Congo avec 581 M€ d’exportations françaises à destination du Congo en 2013 contre 425 M€ d’importations en provenance du Congo.

La France demeure également le 1er investisseur étranger en République du Congo, avec un flux d’investissements directs à l’étranger (IDE) de 362 M€ en 2012 venant alimenter un stock d’IDE estimé à près de 3 Mds€ à fin 2012.

Enfin, selon le recensement réalisé par le Service économique de l’Ambassade de France, près de 180 entreprises ayant des intérêts français seraient présentes en République du Congo, pour la moitié au travers de filiales de sociétés françaises, auxquelles s’ajoutent autant d’entreprises congolaises ayant un management et/ou des actionnaires français. Elles emploient au total plus de 15.000 salariés – essentiellement Congolais – et occupent une place de choix dans les différents secteurs d’activité de l’économie congolaise : pétrole et secteur parapétrolier, industrie, agriculture, bois, BTP, banque, commerce et services…

JPEG Créée en 1976, sous les auspices des Présidents Pompidou, Senghor et Houphouët-Boigny, la "Maison de l’Afrique" – appuyée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris – constitue la représentation économique en France des 10 États d’Afrique occidentale et centrale (au travers de leurs CCI nationales respectives) qui l’ont fondée : le Bénin, le Burkina Faso, la Centrafrique, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. La "Maison de l’Afrique" organise régulièrement, en France et en Afrique, des manifestations à caractère économique et commercial.

Dernière modification : 28/03/2014

Haut de page