Jeux africains : vingt policiers et gendarmes congolais formés à la gestion des flux routiers

Du lundi 17 au jeudi 27 novembre 2014, un stage de gestion des flux routiers a été organisé à Brazzaville et s’inscrivait dans la préparation des Jeux Africains de septembre 2015, mais également dans l’adaptation des cadres de l’unité de circulation de la direction départementale de la police (DDP) de Brazzaville suite à une récente réforme du service.

Ce stage est le premier d’une série de plusieurs actions de coopération technique qui se dérouleront sur le premier semestre 2015 pour préparer les Jeux africains.

Ce stage comptait une vingtaine de participants, composés pour moitié de policiers de la DDP et de gendarmes de la Région de Gendarmerie de Brazzaville, l’ensemble de ces personnels étant fortement impliqués sur les futurs services des Jeux africains. Dans les prochains mois, ces cadres seront chargés de déployés des formations identiques à leurs personnels.

Deux experts CRS, le commandant de la Compagnie CRS autoroutière d’Ile de France Est et un technicien de la compagnie Ile de France Sud, dispensaient à la fois des cours théoriques et des simulations sur le terrain. A l’occasion de l’une d’elles, 5 faux permis de conduire furent retirés à des conducteurs brazzavillois.

Le stage était clôturé le jeudi 27 novembre par le Général de Police de 1ère Classe, Jacques Antoine Bouiti, directeur départemental de la police de Brazzaville, le Colonel de Gendarmerie, Gildas Olangué, Commandant de la région de Brazzaville, ainsi que le Service de sécurité intérieure de l’Ambassade de France représenté par l’Attaché de sécurité intérieure, le Commissaire divisionnaire Michel Paris et le conseiller du Commandant de la Gendarmerie du Congo, le Lieutenant-colonel Eric Misserey.

Dernière modification : 19/03/2015

Haut de page