Une délégation du Medef en visite au Congo

Lors de sa visite en France en février dernier, le président de la République Denis Sassou Nguesso avait émis le souhait de voir s’organiser une visite au Congo des chefs d’entreprise français. En réponse à la volonté exprimée par le chef de l’Etat congolais, une délégation du Mouvement des entreprises de France (Medef), syndicat patronal français, a effectué une visite de trois jours à Brazzaville et à Pointe-Noire.

JPEG
L’Ambassadeur de France Jean-François VALETTE, entouré de Rodolphe ADADA, Ministre d’Etat, ministre du développement industriel et de la promotion du secteur privé, et de Michel ROUSSIN, Vice-président de MEDEF International.

La délégation comprenait 40 hommes d’affaires représentant 32 entreprises issues de divers secteurs (bâtiment, énergie, assurances, transports…). Sous la coordination de Rodolphe Adada, alors ministre d’Etat, ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, la délégation a rencontré plusieurs membres du gouvernement. Le ministre d’Etat présenté les atouts, mais aussi les difficultés du pays, et évoqué les changements en cours, notamment dans le cadre du vaste programme de développement des infrastructures et du plan d’action pour l’amélioration des affaires (élaboré avec l’appui technique de l’Union européenne).

La délégation a ensuite été reçue au palais présidentiel par Son Excellence M. Denis Sassou Nguesso, qui a souligné l’importance de la relation historique entre le Congo et la France, premier partenaire économique.

En collaboration avec le syndicat patronal congolais Unicongo, l’Ambassade de France a organisé une table-ronde consacrée aux « opportunités d’investissement au Congo », qui a permis à la délégation d’échanger directement avec les directeurs généraux des ministères concernés par les thématiques abordées.

Dans le cadre de cette mission, des accords de partenariats impliquant Unicongo, l’Etat congolais et la grande école française de commerce HEC ont également été signés, avec pour objectif le rapprochement des élites congolaises et françaises.

La deuxième partie de la visite s’est déroulée à Pointe-Noire, capitale économique du pays, où des rencontres « business to business » ont notamment été organisées par Unicongo avec les acteurs économiques locaux.

La France au Congo

Le Congo est en 2010, le premier fournisseur de la France en Afrique Centrale, devant la Guinée Equatoriale et le Cameroun. Il est également le troisième client de la France dans la région, après le Cameroun et le Gabon.

Dernière modification : 22/10/2012

Haut de page