AFD : 70 000 000 € pour la réalisation de la route de la Corniche à Brazzaville

Le 14 novembre 2014, le Ministère auprès de la Présidence de la République, chargé de l’Aménagement du Territoire et de la Délégation Générale aux Grands Travaux a organisé une cérémonie de signature du marché relatif aux travaux de la route de la Corniche et d’aménagement des quartiers de Bacongo et de Makélékélé remporté par la société française RAZEL-BEC après appel d’offres international. Cette cérémonie a été organisée en présence du Maire de Brazzaville, du Secrétaire Général du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, de l’Ambassadeur de France, du Directeur de l’AFD, du Conseiller économique de l’Ambassade et des représentants des sociétés RAZEL-BEC et EGIS.

Ce marché, d’un montant total de près de 70 millions d’euros, s’inscrit dans le cadre du projet « Route de la Corniche et aménagement des quartiers de Bacongo et Makélékélé » mis en œuvre par la Mairie de Brazzaville et la Délégation Générale aux Grands Travaux sur financement de la France opéré par l’Agence française de développement dans le cadre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D).

Ce projet de développement urbain permettra (1) l’amélioration des conditions de vie des populations de ces quartiers par une fluidification des déplacements, par le traitement des ordures ménagères et la réfection du drainage pluvial, (2) le désenclavement des arrondissements de Bacongo et de Makélékélé (3) la mise en valeur d’un site exceptionnel tournant la ville de Brazzaville vers le fleuve Congo et (4) le maintien sur place, dans des conditions de salubrité améliorée, d’une activité de maraîchage menée par des femmes.

Ce projet est emblématique d’un réinvestissement fort de la France aux côtés de la République du Congo sur des projets d’infrastructures d’envergure alliant le savoir-faire de nos entreprises et notre exigence en matière de responsabilité sociale et environnementale, pour le plus grand bénéfice des populations concernées.
La signature de ce marché permet d’envisager le démarrage effectif des travaux en début d’année 2015 ; ils seront encadrés par le bureau d’études français EGIS.

Dernière modification : 06/01/2015

Haut de page