Signature avec le Samusocial d’un projet de prise en charge des enfants des rues à Pointe-Noire

A l’occasion de sa venue à Pointe-Noire, mercredi 29 octobre 2014, M. Jean-Pierre Vidon, Ambassadeur de France en République du Congo, a signé au Centre d’hébergement du Samusocial de Pointe-Noire (SSPN), avec son président, Monsieur Roland Bouti-Viaudo, Député-Maire de la ville de Pointe-Noire, un protocole de financement sur le Fonds d’appui aux Sociétés Civiles du Sud (SCS).

A travers le Fonds d’appui aux sociétés civiles du Sud (SCS), l’Ambassade de France soutient des projets de proximité qui répondent à des besoins clairement identifiés et qui visent à l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables.

Le projet « Action concertée pour l’inclusion des enfants et jeunes de la rue (EJDR) de Pointe-Noire dans les programmes sanitaires et sociaux de droit commun » du SSPN est appuyé par la France à hauteur de 26 238 280 Fcfa pour une durée de quatorze mois. Il contribuera au financement des activités de base du Samusocial, notamment la prise en charge médico-psychosociale d’urgence des EJDR dans la ville de Pointe-Noire et sa périphérie, et le renforcement des capacités de la structure. Cette initiative est appuyée par le Centre d’Accueil des Mineurs de Mvou-Mvou, l’Association Espace Enfants, le Foyer Père Anton et le Samusocial International.

Ce projet, porté par le SSPN, s’inscrit en complément à d’autres actions que la France soutient déjà avec l’association Azur Développement à Nkayi et Pointe-Noire, et le réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture à Brazzaville. Ainsi est renforcée l’intervention de la coopération française dans la lutte contre l’exclusion sociale au Congo.

Dernière modification : 17/12/2014

Haut de page