Restitution d’un atelier de création chorégraphique animé par le Burkinabè Salia SANOU, à l’IFC


Devant deux cent cinquante spectateurs, une vingtaine de danseurs congolais ont témoigné du travail chorégraphique issu d’un atelier d’une dizaine de jours animé par le danseur-chorégraphe Dalia SANOU, d’origine burkinabè.
L’Institut Français du Congo a accompagné cette démarche de formation des artistes que Jean-Claude KODIA avait proposée.

Dernière modification : 23/11/2015

Haut de page