Remise d’équipements de protection individuelle à la Marine congolaise

Mercredi 2 juillet, l’ambassadeur de France au Congo, M. Jean-Pierre Vidon, accompagné du col. Bruno Malet, attaché de Défense près l’Ambassade de France au Congo, a remis au représentant du Chef d’État-major général des Forces armées congolaises, l’amiral Bouagnabea, chef état-major de la Marine, des équipements de protection individuelle destinés à la Marine nationale.

Chaque année, dans le cadre des crédits RECAMP, le ministère français de la Défense met à disposition des pays africains des fonds destinés à renforcer les capacités de leurs armées.

En 2013, dans la logique du développement de l’action de l’État en mer, de la promotion de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée et de l’exercice bisannuel de la CEEAC, LOANGO 2014, qui doit se dérouler en septembre au Congo, l’effort a été mis sur l’équipement des équipes de visite des quatre patrouilleurs en ligne de la Marine nationale congolaise.

Ce matériel, qui représente un montant de plus de 22 000 €, servira à équiper de pied en cap, et dans les meilleures conditions de sécurité, 32 marins servant sur les patrouilleurs : casque de protection, gilet de sauvetage à déclenchement automatique, chaussures d’assaut, genouillères, coudières et sac étanche, constituant la panoplie complète de l’équipe d’intervention.

Il permettra au Congo, en pointe dans le domaine de la sécurité maritime dans la sous-région, notamment en abritant à Pointe-Noire le CRESMAC bientôt opérationnel, de remplir ses engagements et de lutter plus efficacement, non seulement contre la piraterie maritime, mais aussi contre la pêche illicite et les trafics en tous genres.

Dernière modification : 07/07/2014

Haut de page