La chanteuse Oupta se produit à l’Institut Français du Congo

Après avoir chanté dans plusieurs groupes gospels, cette jeune chanteuse se lance actuellement dans une carrière solo. A Brazzaville, le vendredi 11 mars, elle a présenté son spectacle, « Bilbilo », à l’Institut français du Congo.

Premier concert en solo d’une jeune chanteuse qui a déjà derrière elle une belle expérience professionnelle , le spectacle présenté le 11 mars à l’IFC s’inscrit dans un courant « tradi-moderne », où les sonorités traditionnelles sont à leur tour revisitées par celles du jazz, du gospel ou de la rumba.

Accompagnée pour ce concert à l’Institut Français de Brazzaville par un groupe de quatre musiciens (batterie, percussions, guitare et basse), Oupta a chanté- en langue nationale, mais aussi en français - des compositions tour à tour envoûtantes ou irrésistiblement entraînantes.

Se plaçant résolument dans la filiation des grandes divas noires du jazz ou de la variété : les Billye Holliday, Amalia Jackson, Aretha Franklin, Diana Ross, dont les visages défilaient derrière elle sur écran, elle a chanté le rapport à la nature, la place de la femme, la perte des êtres chers, sans oublier pour autant de galvaniser son public par ses rythmes entraînants.

Institut Français de Brazzaville

Dernière modification : 18/03/2011

Haut de page