L’Ecocentre de Renatura

« Adiac »
L’inauguration de l’Ecocentre de Renatura a eu lieu, le 24 février, à Tchimbamba en présence de Claude Bochu, conseiller politique à la Délégation de l’Union européenne au Congo, de Jean-Luc Delvert, consul général de France à Pointe-Noire, des partenaires de l’association et des invités.

L’Ecocentre de Renatura est un lieu ouvert au grand public. Il a été réalisé grâce au soutien de l’Union européenne, de l’ambassade de France au Congo et du Fonds français pour l’environnement mondial. Conçu, bâti et dédié aux thématiques environnementales, l’écocentre est un projet novateur et respectueux de l’environnement, élaboré avec des matériaux et des techniques écologiques (briques de terre stabilisées, toit végétalisé, tuiles en plastique recyclé, puits de lumière, panneaux solaires…).

Ce nouveau lieu pour la protection environnementale a une vocation d’être un lieu de rassemblement de la société civile avec pour objectifs, entre autres, de favoriser les échanges techniques des structures. Du matériel et des espaces seront également proposés à la location aux ONG. « L’Union européenne a été séduite par ce projet parce que son objectif est d’améliorer les connaissances scientifiques en faisant des relevés sur le terrain en les analysant et les comparant à d’autres pays. Ensuite ce projet s’est assigné une tâche de sauvegarde, de lutte contre le braconnage sans aussi oublier son aspect collaboratif », a dit Claude Bochu, conseiller politique à de la Délégation de l’Union européenne au Congo.

Des projets d’accueil du public scolaire et l’organisation des conférences permettront de réunir différents acteurs de la société civile congolaise, le tout fédéré par un objectif commun : la défense de l’environnement. Cette approche a réjoui Jean-Luc Delvert, consul général de France à Pointe-Noire qui a déclaré que l’écocentre contribuera sur le long terme à un renforcement durable des capacités de la société civile environnementale pontenégrine.

Le bâtiment éco-conçu est une vitrine de l’éco-construction à Pointe-Noire. Il met en valeur les initiatives propres en matière de construction. Il est réalisé avec des matériaux issus des ressources du territoire et en collaboration avec des entrepreneurs locaux. Autant d’atouts et de commodités présentés par Nathalie Breheret, directrice de Renatura Congo et Ingrid Leru, chargée de la vie associative et de la communication à Renatura avant la visite guidée des différentes installations : le hall d’entrée où sera installée une exposition permanente sur les tortues marines (des expositions temporaires seront régulièrement organisées aussi en rapport avec la protection de l’environnement), la salle de conférence, la bibliothèque avec un fonds documentaire consacré aux thématiques environnementales, alimenté par l’association, le jardin central ouvert au public, la zone d’accueil pour les volontaires, stagiaires et chercheurs….
Renatura est une association fondée au Congo Brazzaville en 2005, spécialisée dans la protection des tortues marines. Elle a pour objectif de promouvoir le développement durable par la conservation de la biodiversité. Ses activités principales sont la surveillance des plages en saison des pontes pour lutter contre le braconnage, la libération de tortues capturées accidentellement dans les filets de pêche artisanaux, un programme d’éducation et de sensibilisation à l’environnement pour tous les publics.

http://www.lesdepechesdebrazzaville.fr/flex/php/simple_document.php?doc=20170228_DBZ_DBZ_ALL.pdf

Dernière modification : 28/02/2017

Haut de page