« Graffitis » à l’Institut Français du Congo


Dans le cadre de la célébration des cultures urbaines, l’atelier de graff de DOCTA, artiste plasticien sénégalais, a commencé le 7 septembre à l’Institut français du Congo et se poursuivra jusqu’au 14. Parallèlement Amadou Lamine NGOM, spécialiste de la pratique du graffiti, a débuté une œuvre sur l’effet-mur à l’entrée du hall de l’IFC. Vous pouvez découvrir au quotidien l’évolution du travail de l’intéressé.

Dernière modification : 09/09/2016

Haut de page