Fonds d’appui aux sociétés civiles du sud : Signature d’un nouveau projet à Brazzaville

Vendredi 17 octobre, M. Jean-Pierre Vidon, Ambassadeur de France en République du Congo, a signé avec le REseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants en Rupture (REIPER), un protocole de financement sur le Fonds d’appui aux sociétés civiles du Sud (SCS).

A travers le Fonds d’appui aux sociétés civiles du Sud (SCS), l’Ambassade de France soutient des projets de proximité, qui répondent à des besoins clairement identifiés et qui visent l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables.

Le projet financé est porté par le REIPER, représenté lors de la signature à l’Ambassade de France par son Coordonnateur National, M. Joseph Bikie Likibi. Créée en 1992, le REIPER regroupe 20 ONG congolaises et internationales qui prennent en charge des enfants identifiés comme vulnérables à Brazzaville et à Pointe-Noire. Ces organisations sont spécialisées dans : l’action éducative en milieu ouvert, l’accueil de jour, l’hébergement d’urgence, la formation professionnelle, la réunification familiale.

JPEG

Le projet, cofinancé à hauteur de 26 238 280 FCFA par l’Ambassade de France pour une durée de 24 mois, est réalisé en partenariat avec l’ONG française Triangle Génération Humanitaire. Il propose d’améliorer les dispositifs de protection et la réinsertion des enfants en situation de vulnérabilité par la sensibilisation et le renforcement des capacités d’intervention des acteurs locaux, notamment par la mise en place d’une antenne mobile à Brazzaville afin d’améliorer les moyens de protection des enfants vivant en situation de rue. Ces enfants seront également accompagnés dans leur projet de réinsertion sociale et/ou familiale et soutenus par les structures membres du REIPER.

Il se déroule à Brazzaville avec l’implication du Ministère des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité, du Ministère de la Justice et des Droits Humains et de la Préfecture. Il bénéficie également d’un cofinancement de l’Union Européenne.

Ce projet s’ajoute aux six initiatives déjà financées dans le cadre de la nouvelle enveloppe du SCS pour la période 2013-2016 avec les associations ASLAV, Azur développement, fondation Niosi, CCOD, UERPOD et GIAC. Ces ONG mettent en œuvre des projets d’appui dans les domaines de la santé, de la protection du droit des femmes, du développement agricole, de la formation professionnelle, du développement local et de la gouvernance démocratique. L’appui au REIPER renforce l’action significative et cohérente de la France sur le secteur de l’aide à la protection de l’enfance, prioritaire au Congo.

Dernière modification : 14/11/2014

Haut de page