Epidémie de chikungunya à Brazzaville

Une épidémie de chikungunya est déclarée à Brazzaville. Les résultats des prélèvements n’ont pas montré de dengue associée comme lors des récentes épidémies en Afrique centrale. Il n’est pas fait de restriction aux voyages sauf de recommander aux femmes enceintes de repousser leur voyage à Brazzaville lorsque cela est possible. Autrement, il est recommandé, lors du séjour au Congo, ou au retour en France, de consulter un service médical en cas d’apparition des symptômes évocateurs : fièvre, souvent forte, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires qui se traduisent par des difficultés de mouvement à cause de la raideur provoquée et éruption cutanée de type urticaire. Il faut aussi utiliser le paracétamol en lieu et place de l’aspirine en cas de fièvre et utiliser toutes mes méthodes de protection contre les piqures de moustiques (moustiquaires et produits répulsifs). Le centre médico-social de Brazzaville peut donner de plus amples informations sur cette maladie aux personnes qui le souhaitent./.

Dernière modification : 27/06/2011

Haut de page