Ecole spéciale : les travaux sont lancés !

L’Ecole Spéciale, qui accueille des jeunes élèves en difficulté, bénéficie d’une subvention d’environ 83 000 euros au titre du développement solidaire.

L’Ecole spéciale Dix-maisons de Brazzaville est un établissement atypique. Créée en 1975 par la Sœur Marguerite Tiberghie, l’école primaire accueille des enfants en retard ou en échec scolaire ainsi que les handicapés physiques ou mentaux.

L’établissement, implanté dans le quartier Moungali, au nord de Brazzaville, bénéficie d’une subvention de plus de 54 millions de francs CFA (environ 83 000 euros) au titre du développement solidaire.

Les fonds contribuent à la création d’une nouvelle filière professionnelle « soudure-ferblanterie » et au financement d’une extension immobilière à même de l’abriter. La mise en place de cet atelier élargira le nombre de filières d’insertion professionnelles pouvant être offert aux jeunes en fin de scolarité.

Vendredi 10 février, l’Ambassadeur de France a procédé à la pose symbolique de la première pierre de ce nouvel étage. Les travaux devraient durer huit mois. La construction d’un étage permettra à terme la création de quatre à huit classes supplémentaires. L’établissement, qui compte actuellement 1 600 élèves pourra ainsi accueillir une centaine d’élèves supplémentaires.

JPEG
L’Ambassadeur pose symboliquement la première pierre du nouvel étage

Les élèves s’impliquent déjà directement dans ce projet puisqu’ils participent, dans le cadre de leur formation et en coordination avec les entrepreneurs, à la construction de certains éléments de l’étage et des ateliers de soudure-ferblanterie.

JPEG
Des élèves de l’Ecole Spéciale

Dernière modification : 20/02/2012

Haut de page