Du 6 au 12 janvier 2016, l’Institut français...


Du 6 au 12 janvier 2016, l’Institut français du Congo a accueilli la troisième édition du Festival de films de Femmes Africaines, TAZAMA, initiative de l’association CLAPCONGO dont la Présidente est Madame Claudia Haïdara-Yoka.
Cette troisième édition dont le jury était présidé par le cinéaste franco-congolais David-Pierre Fila, a eu pour thème : « Du leadership au Pouvoir » et a été celle de toutes les interrogations sur la place de la femme en tant que leader dans la société africaine.
Depuis sa création, le festival s’est donné comme objectif de n’offrir que le meilleur avec des invités venant du Burkina Faso, du Nigéria, du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, du Gabon, de la République du Congo, de la Zambie et des Etats-Unis.
La cérémonie de clôture a eu lieu le mardi 12 janvier, en présence de l’Ambassadeur de France, de l’Ambassadeur du Cameroun et du Directeur de Cabinet du Ministre de la Culture et des Arts, qui ont procédé à la remise des Heshima Awards. A cette occasion, en remettant sa distinction à l’actrice Wabei Siyolwe qui avait joué dans le « Cri de la liberté », l’Ambassadeur de France a rappelé, avec émotion, sa participation aux obsèques de Steve Biko, en 1977, moment fort retracé par ce film-culte de Sir Richard Attenborough. De cette œuvre et des moments vécus à l’époque, il a été largement question lorsque la lauréate a été reçue, par la suite, à la Case de Gaulle.
Un dîner de charité venait clore la soirée dans le but de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer.

Dernière modification : 04/02/2016

Haut de page