Bilan des projets 2008-2010 et présentation du programme 2011-2013

L’ambassadeur de France, M. Jean-François VALETTE, et M. Daniel OWASSA, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération ont signé mercredi 28 septembre le relevé de conclusions concernant les projets de développement solidaire.

Le document fait le bilan du programme 2008-2010 et liste les projets prévus pour 2011-2013.

Il fait suite aux deux missions techniques du ministère de l’Intérieur, de l’Outre mer, des collectivités territoriales et de l’immigration qui se sont rendues à Brazzaville et Pointe Noire du 7 au 21 Mars et du 20 au 30 Septembre pour évaluer le programme 2008-2010 (doté de 1,2 million €) et définir un nouveau programme de 1,5 million € pour 2011-13.

QUELS SONT LES PROJETS QUI ONT DÉJÀ ÉTÉ MENÉS ? PROGRAMME 2008-2010

Projets en faveur de la création d’entreprises et d’emplois

- Forum des jeunes entreprises du Congo (FJEC) et Caisse de participation à la promotion des entreprises et à leur développement (CAPPED)- 230 K€-
- Accompagnement à la création d’entreprises et mobilisation d’un fonds d’investissement à Pointe Noire (APNI) – 94 K€
- Le compagnonnage comme dispositif de formation dans les PME (35 K€).
- La formation et l’insertion professionnelle des mères célibataires porteuses du VIH/SIDA mis en œuvre par le Secrétariat Exécutif Permanent du conseil national de lutte contre le sida (SEP/CNLS) – 81 K€

Projets dans le secteur agro-pastoral

- Amélioration des conditions de vie des populations de MINDOULI avec l’association « Mbongui du Pool » -150 K€-
- Création d’une école et d’un dispensaire dans le secteur de NKOUNDA par le centre rural communautaire de la Thébaïde de Saint Jean -61 K€.

Formation supérieure technologique adaptée au marché de l’emploi

- Techniciens supérieurs en informatique industrielle et réseaux avec l’association LITTORAL EST en partenariat avec l’université d’Evry Val d’Essonne – 124 K€-
- Formation d’ingénieurs et de techniciens supérieurs en maintenance industrielle avec l’institut supérieur de technologie d’Afrique centrale (ISTAC)-Subvention de 1 million € pour les sites de Pointe Noire et de Douala versée à l’Institut catholique des arts et métiers (ICAM)

Etat civil

- Appui à la gestion municipale de l’état civil à Brazzaville et Pointe noire avec l’AIMF-300 K€.

Bilan : les experts ont conclu à une bonne exécution technique et financière des projets par les opérateurs malgré quelques difficultés inhérentes à la conduite de projets novateurs. Leurs analyses figurent dans leur rapport de mission du 7 au 21 Mars 2011 remis à la partie congolaise.

QUELS SONT LES PROJETS À VENIR ? PROGRAMME 2011-2013

Le programme 2011-13 bénéficie d’une enveloppe de 1,5 millions d’euros (1 milliard FCFA).

Au vu des évaluations des différents projets et des demandes des administrations et des acteurs de la société civile, les parties française et congolaise ont décidé de retenir trois secteurs conformes aux orientations du programme 301 de développement solidaire et de l’accord relatif à la gestion concertée des flux migratoires :

- La création d’entreprises
- Les activités agro-pastorales
- La formation supérieure professionnelle

Les projets pourront être portés soit par des associations de migrants en France, soit par des opérateurs confirmés en partenariat avec les autorités locales.
Le premier appel à projets sera lancé du 15 Janvier au 15 Mars 2012. Un comité technique franco-congolais à Brazzaville validera les projets qui seront mis en œuvre par l’ambassade de France délégués par le ministère chargé de l’immigration.

Projets prêts à engagement

Les deux parties, sur proposition de la mission d’expert de septembre, ont identifié les projets qui peuvent être engagés dès 2011 :

- ISTAC : (i) Appui à l’extension des nouveaux locaux -500K€- (ii) Développement des ateliers dans le cadre de la formation et du service aux entreprises -230 K€- (iii) Amélioration des conditions de recrutement (50 K€).
- EST LITTORAL : Renforcement des capacités humaines et technologiques -200 K€
- ACTED : Sensibilisation aux risques de l’émigration clandestine et appui à la réinsertion professionnelle des migrants -160 K€.
- ECOLE SPECIALE « 10 MAISONS » DE BRAZZAVILLE : Amélioration des conditions d’apprentissage des élèves retardés scolaires et déficients mentaux -90 K€.
- SEP/CNLS : Appui économique et professionnel des groupes défavorisés en vue de la réduction de la vulnérabilité au VIH Sida -100 K€.
- ORDRE DE MALTE : Réalisation d’une structure associative et sanitaire dans le quartier de Makelekele -70 K€
- DIOCESE D’OUESSO : Insertion et production en vue du développement durable. Une tranche de ce projet de 400 K€ reste à déterminer pour son financement.
- PROJETS DU FSD : (i) FOJEP-D-Développement économique de proximité au service de la préservation de l’environnement-¬68 K€. (ii)ASSOCIATION DES BABI KIMBA : amélioration des sources d’eau – 20 K€. (iii) ORGANISATIONS PAYSANNES ET PRODUCTEURS DU CONGO : renforcement de 45 élevages porcins pour la fumure organique de 269 maraîchers -20 K€. (iv) FONDATION NIOSI : relance de la pisciculture dans les districts de Boko et Loumo- 42 K€.
- PROJETS PORTES PAR DES ASSOCIATIONS DE MIGRANTS : (i) Création d’ateliers de menuiserie et de coupe-couture pour les jeunes du Niari -64 K€. (ii) centre de création à destination d’un collectif d’artistes -150 K€. (iii) création du centre de documentation et d’archives de Mbe -150 K€.
- PROJET DE CREATION D’ENTREPRISES : en cours d’élaboration avec le FJEC et MUCODEC.

Dernière modification : 23/07/2012

Haut de page