Mise à disposition de l’expertise française et renforcement des compétences

La France mène des actions en partenariat avec plusieurs établissements congolais pour contribuer à leur développement.

A Pointe Noire, le Centre de recherche pour la durabilité et le développement des plantes industrielles (CRDPI) est un consortium de recherche franco-congolais, géré par un directeur français (correspondant du CIRAD).

Un assistant technique français est directeur de l’IST-AC (Institut supérieur de Technologie d’Afrique centrale) qui propose une formation de premier cycle d’ingénieur en maintenance, en lien avec l’IST-AC de Douala (2ème cycle).

A Brazzaville, un volontaire international a apporté son expertise à l’Université Marien Ngouabi, dans le domaine de la gestion informatique des parcours étudiants, tout au long de l’année scolaire 2009-2010.

Plusieurs partenariats sont également menés entre l’Université Marien Ngouabi et le CEPED (Centre Population Et Développement) de l’Université Paris Descartes – Paris V.

Les deux Universités organisent chaque année le colloque interdisciplinaire « Entrepreunariat, Migrations, Santé et Développement » à Brazzaville, avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP).

Elles souhaitent également développer de nombreux projets de coopération :
- la création d’un Master Expertise en Population et Développement à Brazzaville, en partenariat avec les enseignants chercheurs du CEPED (CEntre Population Et Développement), et avec le soutien du FNUAP et de l’Ambassade ;
- l’arrivée d’un enseignant du CEPED à l’université Marien Ngouabi est envisagée pour la rentrée 2011.

Dernière modification : 06/03/2015

Haut de page