Déplacement de l’Ambassadeur de France au Congo sur les sites sportifs de Makélékélé et de Kintélé, dans le cadre des 11èmes Jeux Africains


Le 17 septembre 2015, l’Ambassadeur de France au Congo, M. Jean-Pierre Vidon, s’est rendu sur les sites sportifs de Makélékélé et de Kintélé, afin de rendre compte du déroulement des 11èmes Jeux africains à Brazzaville et de l’implication de la France dans différents domaines.

Au gymnase de Makélékélé, l’Ambassadeur a rencontré M. Jean-Luc Le Roux, directeur de la Mission locale de Saint-Omer (nord de la France), et M. Justin Mambiki, coordinateur de cette Mission locale auprès du Comité d’organisation des Jeux africains. Ensemble, ils ont échangé sur l’organisation des 11èmes Jeux Africains à Brazzaville et sur la participation de 12 jeunes volontaires français de la Mission locale de Saint-Omer au bon déroulement des Jeux.

Auprès de la presse présente, l’Ambassadeur a souligné le très bon déroulement de ces 11èmes Jeux africains ainsi que l’accueil chaleureux du public de Brazzaville. Il a félicité les 13 pays médaillés d’or, dont le Congo qui en comptabilisait 8 à ce jour. Il a ensuite tenu à rappeler l’attachement de la France à ces Jeux panafricains. Outre la présence à la cérémonie d’ouverture de la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, et du secrétaire d’Etat aux Sports, M. Thierry Braillard, assistaient également à l’événement, le triple champion olympique en canoë kayak, M. Tony Estanguet, et d’autres personnalités du monde sportif et artistique français.

D’autre part, l’engagement des entreprises françaises dans l’organisation de ces 11èmes Jeux a été significatif. Plusieurs d’entre elles, dont deux grands groupes spécialisés dans l’événementiel, ont fourni des prestations incluant aussi des équipements sportifs et des aménagements. Le groupe Bolloré, sponsor officiel, a offert 14 bus et 50 voitures électriques. D’autres sociétés françaises, Canal +, EDF et Total, partenaires officiels, AERCO et Saris, donateurs officiels, ont apporté leur concours à ces 11èmes Jeux africains.

L’Ambassadeur a ensuite rencontré des volontaires français présents sur le site de Makélékélé, dont plusieurs étudiants en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS), mobilisés entre autres sur la discipline du basket-ball. Ces volontaires ont formé et encadré dans six sites de compétition les volontaires congolais. Ils ont ainsi pleinement contribué à l’animation et à l’encadrement logistique des épreuves.

Après avoir assisté à la demi-finale de basket-ball féminin opposant le Nigéria à l’Angola, l’Ambassadeur s’est ensuite rendu au complexe sportif de la Concorde à Kintélé. C’est sur ce site que se déroulent les épreuves d’handisport : une pratique intégrée depuis les 9èmes Jeux africains en 2007 et vivement soutenue par la France qui compte plus de 35 000 pratiquants au sein de la Fédération Française Handisport. Ces 11èmes Jeux africains ont fait concourir des athlètes handicapés dans 8 disciplines. Ceci est un geste fort envers la reconnaissance du handisport et de ses athlètes.

Après avoir rencontré quatre autres volontaires françaises présentes tout au long des Jeux sur le site de Kintélé, spécialisées dans la promotion du handisport et l’accompagnement des athlètes, l’Ambassadeur a eu l’honneur de remettre les médailles aux vainqueurs de l’épreuve d’athlétisme pour les non-voyants du 100m T11.

Dernière modification : 21/09/2015

Haut de page