Commémorations du 11 novembre : cérémonie d’hommage aux combattants morts pour la France

Comme chaque année, une cérémonie du souvenir était organisée, le 11 novembre à 11h, dans le carré français du cimetière central de Brazzaville, en présence des autorités congolaises, des anciens combattants et de la communauté française.

Jour anniversaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale, le 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer les « Morts pour la France » de tous les conflits et, notamment, ceux qui ont laissé leur vie, récemment, en Afghanistan, au Mali ou en Centrafrique.

A cette cérémonie organisée par l’ambassade de France avec le concours des Forces armées congolaises, ont notamment participé l’Ambassadeur de France au Congo, M. Jean-Pierre Vidon, son homologue allemand, M. Thomas Strieder ainsi que le général Boukaka, chef d’état-major général adjoint, représentant M. Charles Richard Mondjo, ministre à la Présidence de la République chargé de la Défense nationale.

Quatre anciens combattants congolais se sont vus remettre la croix du Combattant des mains du colonel Bruno Malet, attaché de Défense près l’Ambassade, avant que le lieutenant-colonel Laurent Emerand, coopérant militaire, ne fasse la lecture du message du secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, M. Kader Arif.

PDF - 311 ko
Lire l’intégralité du message de M. Kader Arif

S’en est suivi un dépôt de gerbes, la sonnerie aux morts et une minute de silence.

A la suite de ces commémorations, ont été projetés, mercredi, jeudi et vendredi, à l’Institut français du Congo, les cinq épisodes de la série franco-canadienne Apocalypse qui a fait (re)découvrir au public brazzavillois l’un des conflits les plus dévastateurs de l’humanité.

JPEG

Dernière modification : 06/01/2015

Haut de page