Cérémonie du 8 mai à l’Ecole militaire préparatoire

A l’occasion de la célébration du 8 mai 1945, l’Ambassadeur de France au Congo, M. Jean-Pierre Vidon, a déposé une gerbe de fleurs en la mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Illustration de l’amitié franco-allemande retrouvée et désormais indéfectible, M. Thomas Strieder, Ambassadeur d’Allemagne au Congo, s’est joint à la manifestation et a, lui aussi, déposé une gerbe commémorant le 69ème anniversaire de la fin de la guerre.

La cérémonie s’est déroulée à l’École militaire préparatoire Général Leclerc (EMPGL) de Brazzaville, en présence du général Guy Blanchard Okoï, chef d’état-major des Forces armées congolaises, du haut commandement militaire congolais, et de M. Pierre Obou, président de l’Office congolais des anciens combattants et des vétérans de guerre.

Après avoir lu le message de Kader Arif, secrétaire d’État aux anciens combattants, le colonel Bruno Malet, Attaché de Défense auprès de l’Ambassade de France, a décoré quatre anciens combattants congolais de la croix du combattants, ainsi que le capitaine Bruno Ferragu de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze.

Célébrer cet anniversaire dans la capitale congolaise revêt toujours un caractère particulier. Capitale de la France libre à une heure où l’Empire colonial français en Afrique constituait l’assise territoriale des forces françaises de libération, Brazzaville a, en effet, été une base importante de la résistance française.

Dernière modification : 22/05/2014

Haut de page