Pose de la 1ère pierre du centre de formation aux métiers du BTP, cofinancé par l’AFD

Le Ministre de l’Enseignement Technique, Professionnel, de la Formation Qualifiante et de l’Emploi, Monsieur Serge Blaise Zoniaba, a procédé vendredi 9 août, à la pause de la première pierre du Centre d’Education, de Formation et d’Apprentissage (CEFA) des métiers du bâtiment.

La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants du Ministère, de l’AFD, du patronat et des PME congolaises.

Ce nouveau centre, d’une superficie de plus de 2 200 m², sera implanté dans le lycée technique industriel du 1er mai, à Brazzaville, dans l’arrondissement de Moungali, près du stade Marchand.

JPEG - 35.4 ko

La construction de ce centre, ainsi qu’un autre, basé à Pointe-Noire et spécialisé dans la maintenance industrielle, constituent une première phase du PARSEF (Projet d’appui à la refondation du système d’éducation et de formation). Ce programme entend développer un modèle de formation qualifiante impliquant le secteur productif, en particulier à travers l’apprentissage par alternance.
Le PARSEF bénéficie par ailleurs de l’assistance technique du cabinet français SOFRECO et est financé par l’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement congolais à hauteur de 3,9 et 2,2 milliards de francs CFA.

Rien que pour le site de Brazzaville, l’objectif est de préparer, dès septembre 2014, 160 élèves au certificat de qualification professionnelle (CQP) et au certificat de d’aptitude professionnelle (CAP) dans les métiers du bâtiment, avec au moins un tiers de la formation effectué en alternance.
A la troisième année de fonctionnement, le dispositif prévoit d’y former jusqu’à 576 élèves.

Dernière modification : 26/09/2014

Haut de page