Hommage au gendarme Jacques Birault, tombé en 1999 en défendant la Case de Gaulle

En présence de deux officiers supérieurs de la Gendarmerie congolaise, le personnel de l’Ambassade de France, de la mission de Défense et du service de sécurité intérieure ont rendu, le 27 janvier, un hommage solennel au maréchal des logis-chef Jacques Birault, tombé le 21 janvier 1999 sous les tirs d’armes automatiques en défendant l’entrée principale de la Case de Gaulle.

Suite à l’évocation des circonstances de la mort du gendarme, une gerbe de fleurs a été déposée sur la stèle située dans l’enceinte de la Résidence de France devant laquelle s’est recueilli l’Ambassadeur. S’en est suivi une minute de silence introduite par la sonnerie aux morts et qui s’est achevée au son de la Marseillaise entonnée a capella par l’assistance.

Dernière modification : 13/02/2015

Haut de page