5 octobre 2015 - Cérémonie de signature de la convention de partenariat entre l’Ambassade de France et l’Association des anciens élèves congolais de l’ENA de France - Intervention de S.E.M. Jean-Pierre VIDON, Ambassadeur de France au Congo


L’association des anciens élèves congolais de l’Ecole Nationale d’Administration de France a été créée lors du colloque international de la fédération africaine des associations des anciens élèves de l’ENA, réuni en mai dernier à l’université Marien Ngouabi à Brazzaville. Cette association dont le Capitaine Matt Seinzor est le président rassemble une vingtaine de membres.

Comme vous le savez, la vie d’une association tient souvent à l’activité et au dynamisme que ses membres arrivent à lui insuffler. L’orientation décidée, en termes de projets, par le bureau de cette association, m’a paru particulièrement simple, pertinente et opportune.

L’association des anciens élèves congolais de l’ENA de France, voulant être pragmatique, a en effet décidé d’apporter son aide à l’admission des candidats congolais souhaitant intégrer cette prestigieuse école, contribuant ainsi à développer la capacité humaine de ce pays et à favoriser ainsi son développement. Une quinzaine de candidats potentiels a été identifiée par appel à candidatures dans tous les ministères.

Ce vivier va être préparé, dans les trois mois, dans cinq secteurs qui constituent la cible des enseignements de l’Ecole Nationale d’Administration : l’administration et les institutions françaises et européennes, les territoires avec la fonction publique territoriale et les collectivités territoriales, l’économie et les finances publiques, les relations internationales et notamment les organisations intergouvernementales et les relations Nord-Sud, la culture générale .

Ainsi, ces candidats pourront présenter les épreuves d’entrée dans les meilleures conditions possibles et multiplier leurs chances d’intégrer l’ENA. Par ailleurs, sachant la sélectivité des épreuves, les candidats non retenus auront, en tout état de cause, reçu une formation de haut niveau que l’association espère à terme pouvoir valoriser par une reconnaissance officielle.

Cette action de formation continue est une première réponse pragmatique à la forte demande de formation des ressources humaines dont il m’est fait part régulièrement. Cette initiative, dont j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec la directrice de l’ENA, Mme Nathalie Loiseau, et qui l’a vivement encouragée, ouvre la porte à de nouvelles expériences pour toutes les associations d’anciens élèves de l’ENA française.

L’Ambassade de France est aujourd’hui heureuse de pouvoir apporter un appui concret à cette initiative grâce à la signature à laquelle nous allons procéder d’une convention de partenariat avec l’Association des anciens élèves congolais de l’ENA de France.

Dernière modification : 06/10/2015

Haut de page