3 octobre 2015 - Journée du Volontariat Français à Pointe-Noire - Intervention de S.E.M. Jean-Pierre VIDON, Ambassadeur de France au Congo


Monsieur le Consul Général de France,
Monsieur le Représentant de France-Volontaires au Congo
Chers volontaires,
Chers invités,
Mesdames, Messieurs,

Je suis particulièrement heureux d’être parmi vous cet après-midi pour cette rencontre de travail relative au volontariat international. C’était, l’an dernier à Brazzaville, c’est, cette année à Pointe-Noire, et je m’en réjouis.

L’an dernier, j’indiquais que la mutation rapide et parfois complexe du monde d’aujourd’hui nécessitait que les valeurs de solidarité, d’égalité et de tolérance imprègnent notre réflexion et notre comportement au quotidien.
Je soulignais également que l’esprit de volontariat, qui vous anime toutes et tous, traduisait cette fraternité envers l’autre que nous devons préserver et développer.
Aujourd’hui mon propos ne change pas. Les défis restent d’actualité : mondialisation, indifférence, crises sociétales, risques migratoires, que sais-je encore, autant de problématiques auxquelles l’Homme ne peut rester indifférent avec une condition humaine de plus en plus précaire là où elle l’était déjà, et des conflits de plus en plus meurtriers. Nous les avons vécus avec les attentats du début de l’année en France et nous les retrouvons en Afrique avec les défis que doivent gérer plusieurs pays, notamment Mali, République Centrafricaine, Nigeria, Burkina Faso.
Votre engagement en tant que volontaire revêt dans ce contexte toute sa valeur comme il prend tout son sens dans le contexte du développement du Congo.

Le volontariat est un dispositif français qui participe pleinement au développement des pays et à la présence de l’esprit France à l’étranger. Il rassemble quelque 8000 volontaires sous trois statuts : le volontariat de Solidarité internationale, le volontariat en Administration, le volontariat en Entreprise.

Au Congo, on compte plus d’une centaine de volontaires répartis sur l’ensemble du territoire. Ils mettent leurs compétences et leur dynamisme au service de structures institutionnelles ou privées très diverses : agences des Nations Unies, communautés religieuses, entreprises, administrations, ONG.

Les volontaires français ont ainsi pu témoigner de cette mobilisation à l’occasion des onzièmes Jeux Africains avec une mission de soutien à leurs homologues congolais. Ce rôle prépondérant a été apprécié par les autorités et par l’Union Africaine tout comme la proximité dont ils ont fait preuve avec la jeunesse du continent ce qui leur a permis de relayer des messages plus facilement et avec plus de légitimité.

Demain, d’autres défis attendent les volontaires. Le premier d’entre eux est déjà d’actualité avec leur mobilisation en faveur de la Conférence climat 2015 qui se tiendra dans deux mois à Paris. Je sais la sensibilité des jeunes volontaires sur ce sujet essentiel qu’est le changement climatique pour l’avenir de la planète. Je sais aussi leur esprit de créativité pour communiquer autour d’eux leur détermination pour un monde meilleur, plus humain et plus respectueux de l’environnement. Je les y encourage.

Dans un domaine totalement différent, et comme le savez, le Congo entre dans une période sensible avec l’élection présidentielle de l’an prochain. Aussi je me dois vous rappeler le devoir de réserve qui est le vôtre tant dans vos activités professionnelles que personnelles. N’oubliez pas que chacune et chacun d’entre vous participe de la représentation de la France au Congo.
Je voudrais aussi vous dire ou redire que, bien entendu, les services de l’Ambassade de France comme ceux du Consulat général vous sont ouverts pour répondre à toutes les questions que vous souhaiteriez traiter avec eux. Enfin, je vous recommande, pour votre sécurité, de respecter les consignes de prudence, notamment en termes de santé ou de circulation.

Mesdames et Messieurs les volontaires,

Je tiens à saluer le travail que vous accomplissez chaque jour dans vos secteurs respectifs, saluer aussi votre contribution à rendre ce monde meilleur et plus humain.

Je suis convaincu de l’importance de vos engagements personnels, au carrefour de différentes cultures, la vôtre et celles que vous découvrez, comme vecteurs de transfert de connaissances mais également de savoir-être.

Je forme enfin le souhait que cette expérience enrichissante vous apporte de la joie mais également des acquis tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel.

Je vous remercie pour votre attention.

Dernière modification : 06/10/2015

Haut de page