22 mars 2016 : Déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay

Congo - Élections présidentielles

Le peuple congolais a exercé le 20 mars, en nombre, son droit de vote lors du premier tour des élections présidentielles.

Ce scrutin s’est déroulé dans un contexte préoccupant, en raison notamment de la coupure des communications.

La France, qui fait preuve de vigilance, rappelle son attachement à la transparence et à l’équité du processus électoral à toutes ses étapes.

Dernière modification : 22/03/2016

Haut de page